Quel statut pour vendre du CBD ?

Vous envisagez mettre sur pied une boutique CBD ? C’est une excellente idée. En effet, ce marché est aujourd’hui prolifique et très prometteur. Toutefois, pour ouvrir une boutique CBD, il y a un statut juridique approprié. Duquel s’agit-il ? Voici tout ce que vous devez savoir.

Quelle identité juridique idéale pour commercialiser le CBD ?

Si vous envisagez vendre du CBD, le statut recommandé est la SASU (Société par Action Simplifiée Unipersonnelle). Choisir cette forme juridique vous oblige à déclarer votre activité auprès des autorités compétentes.

De même, pour ouvrir votre CBD Shop, vous pouvez diversifier vos offres. Comme vous pouvez le voir sur le site https://www.seriouscbd.fr , cette stratégie est très efficace. Ainsi, au lieu de mettre uniquement en vente des produits composés de « chanvres », vous pouvez ajouter d’autres articles.

Ce peut être par exemple des produits de bien-être. Cette option convient surtout aux entrepreneurs qui essaient d’obtenir un financement auprès des investisseurs.

Quelles sont les conditions à respecter pour obtenir le statut SASU ?

Pour obtenir un statut SASU, vous devez avoir un actionnaire unique au sein de l’entreprise. À un moment donné, la responsabilité de ce dernier peut être limitée en fonction de ses apports. Toutefois, il peut déterminer à lui seul le capital social de l’entreprise.

En deuxième lieu, votre entreprise doit être soumise à l’impôt sur les sociétés et être immatriculée. Pour finir, il faudra recruter un comptable. Cela vous permettra d’éviter les problèmes en cas d’éventuelles fautes graves du président de l’entreprise.

Rappel sur la législation relative à la vente du CBD en France

Si votre désir est de vendre du CBD, il faudra en amont maîtriser la législation liée au CBD. Déjà en France, il faut dire que le cannabidiol n’est pas reconnu comme étant illicite, contrairement au THC. Ainsi, tout produit contenant du CBD peut être commercialisé en toute liberté. Cependant, les autorités compétentes autorisent la vente de ces produits à condition de suivre certaines règles.

En premier lieu, avant de mettre sur le marché un produit CBD, son taux de THC ne doit pas dépasser les 0,2 %. Ensuite, aucun produit fini ne doit contenir la moindre trace de THC. Pour finir, il faut s’assurer que le CBD provient des plantes ou des graines de chanvre recommandées. Il est en effet proscrit d’extraire le cannabidiol des feuilles ou des fleurs.

Ce sont là les différentes règles à respecter avant de vendre du CBD en France. Si vous ne vous pliez pas à ces exigences, vous vous exposez à une forte amende ou même à l’emprisonnement selon le cas.

Comment choisir un bon sèche main ?

Le sèche-mains est un passage obligatoire afin d’éviter toute prolifération des bactéries. Il garantit une parfaite hygiène dans votre local. Avec l’évolution des nouvelles technologies, le sèche-mains est bien plus performant qu’il y a plusieurs années. Remplacer les serviettes par ce type d’appareil est devenu une évidence, car non seulement il consomme moins d’énergie, il est facile à utiliser et prend moins de temps à sécher les mains. Pour donc acheter l’appareil de votre choix, il est important d’opter pour celui qui est respectueux de l’environnement, hygiénique et qui réduit les tracas de l’entretien. Zoom sur les différents types de sèche-mains et leurs critères de choix.

Continue reading « Comment choisir un bon sèche main ? »

Quels chocolats ne pas manger ?

Qu’ils soient fourrés, fruités ou pralinés, les chocolats sont très délicieux et plusieurs personnes adorent en dévorer à plein temps. Cependant, certains sont à éviter notamment si vous souffrez du diabète ou si vous souhaitez garder la ligne. Quels sont donc les chocolats à éviter ? Cet article fait un tour d’horizon des chocolats que vous ne devez pas manger.

Les chocolats blancs

Les chocolats blancs constituent un mélange du chocolat au lait et du chocolat noir. Ils sont à la fois trop sucrés et trop gras. Ils renferment, en effet plus de 40 % de matières grasses et 50 % de sucre. Par ailleurs, il est conseillé de prendre dans la la boutique box-en-folie.com des chocolats qui ne vous causeront pas de problème pour la santé.

De plus, la digestion des chocolats blancs est très longue et de surcroît, ils contiennent plus de calories que les deux autres.

Les chocolats pralinés

Ce chocolat fait à base de pralin renferme des noix d’amendes, des noisettes, du sucre caramélisé et du chocolat broyé. Il faut dire qu’en raison de sa composition très riche, il contient trop de sucre. Il est donc déconseillé à tous ceux qui sont exposés aux diabètes.

En outre, vous devez éviter cette plaquette de chocolat si vous souffrez d’un mauvais cholestérol. Il possède en effet assez d’huile de palme, ce qui peut accroître le taux de cholestérol.

Les chocolats fourrés aux fruits

Ces chocolats sont fourrés avec plusieurs recettes comme : la liqueur, les fruits confits ou secs, la ganache, etc. Ils contiennent donc les calories du chocolat d’enrobage ainsi que celles de l’intérieur.

Vous y trouverez nécessairement trop de sucre s’ils sont fourrés avec les fruits secs ou la ganache. Cependant, lorsqu’ils sont fourrés avec la pâte d’amande, ils deviennent trop gras et possèdent assez de calories.

Les chocolats alcoolisés

Les chocolats alcoolisés sont très dangereux pour les personnes ayant un problème cardiovasculaire tel que l’hypertension. Ainsi, si vous l’ajoutez aux boissons alcoolisées que vous prenez à table, vous risquez d’aggraver votre santé. De plus, ils ne sont pas trop recommandés pour les enfants.

Le chocolat noir

Il faut dire que parmi tous les chocolats, il est le moins sucré. Il contient spécialement du beurre de karité, et 35 % de sucre. Il est donc idéal pour les diabétiques, car il n’augmentera pas leurs taux de glycémie. Il faut cependant noter que le chocolat noir est trop gras. Sa digestion est donc très difficile. En effet, le gras demande assez de pressions au système digestif avant d’être digéré.

Si vous êtes un amateur des chocolats, vous devez consulter cette liste afin de choisir celui qui convient mieux à votre santé.

La cave à vin pour une température parfaite

Les vins blancs au réfrigérateur et les vins rouges « à température ambiante » ? Ce n’est pas vraiment la bonne solution. Ne vous inquiétez pas, c’est l’une des erreurs les plus courantes, c’est pourquoi vous devez lire cet article.

La température de service des vins est souvent l’un des aspects les plus sous-estimés, même dans les restaurants. Bon, me direz-vous, tout le monde sait que le vin blanc se boit froid et le vin rouge à température ambiante, et donc les bouteilles, même les meilleures, finissent directement dans le frigo ou attendent d’être bues dans la cuisine… c’est dommage, mais ce n’est pas comme ça.

Chaque vin doit être servi à sa propre température, pour faire ressortir ses meilleures qualités. Les règles générales sont simples et peu nombreuses, et la solution idéale est une cave à vin. Une de celles que l’on creuse sous terre ou, mieux encore, une de celles, modernes et high-tech, qui peuvent s’intégrer dans n’importe quel appartement. Vous pouvez trouver sur votre-cave-a-vin.com tous les meilleurs modèles présents sur le marché !

Le réfrigérateur est (trop) froid

Dans un réfrigérateur domestique, la température se situe entre 0 et 4°C, ce qui est la bonne température pour conserver les aliments. Le réfrigérateur est trop froid pour pouvoir conserver longtemps les bouteilles les plus précieuses, celles qui attendront des années avant d’être débouchées : les conserver en dessous de 6°C les expose au risque d’être ruinées à jamais.

La température de la cave est fraîche et ne descend jamais en dessous de dix degrés. Le froid accentue l’acidité et la minéralité du vin, tandis que les températures plus élevées soulignent son onctuosité. C’est pourquoi les vins blancs sont généralement servis frais et les rouges à une température de service de plus en plus élevée en fonction de leur structure et de leur onctuosité.

Voici quelques conseils généraux que vous pouvez suivre simplement à la maison :

Vins blancs

Pour les vins blancs secs, jeunes et fruités, la température idéale se situe entre 8°C et 10°C. Entre 10°C et 12°C, on sert des vins blancs secs vieillis, des vins aromatiques, ainsi que des vins de dessert et de liqueur.

Bulles

Les vins mousseux et tous les vins à bulles (Champagne, et autres, …) doivent être servis à 6-8°C. Certains recommandent des températures encore plus basses, entre 4°C et 5°C, surtout pour les jeunes bouteilles.

Vins rouges

Les vins jeunes et rosés doivent être servis à une température de 12°C. Les vins rouges légers et peu tanniques doivent être servis à 14°C, les vins moyennement structurés et moyennement tanniques à 16°C et les vins rouges corsés de longue garde à 18°C.

Cave à vin : la solution

Pour ceux qui veulent profiter au maximum du vin, tous les jours et lors des grandes occasions, les caves à vin sont un appareil indispensable. La cave à vin est en fait la solution idéale dans tous les cas : elle conserve ce que vous voulez boire immédiatement à la bonne température de service et permet de stocker dans des conditions optimales les bouteilles qui ont une longue attente devant elles.

La cave à vin, excellence dans le segment du secteur, grâce à la technologie Double Zone permet de créer deux zones distinctes dans lesquelles la température peut être régulée indépendamment. Il est ainsi possible de stocker simultanément des vins blancs et des vins rouges, des vins prêts à être bus au dîner et des vins à conserver jalousement.

Outre le contrôle de la température, les caves à vin disposent d’un filtre à charbon actif qui ne permet pas aux mauvaises odeurs de se propager et d’un éclairage LED à faible consommation qui ne nuit pas au vin. Pour les bouteilles fines, un filtre anti-UV, un système anti-vibration et une humidité constante permettent un long vieillissement, même pendant des années, et uniquement dans des conditions optimales.

Choisissez une température personnelle

Au-delà des conseils sur la bonne température de service donnés par les œnologues et les experts du secteur, n’oublions pas que jouer avec quelques degrés de plus ou de moins permet de s’adapter aux conditions environnementales et d’explorer de nouvelles frontières du goût – et de donner un caractère unique au service. La cave à vin vous permet de choisir facilement votre température préférée.

En effet, le vin est avant tout une question de passion et de goût personnel.

Chaîne YouTube de cuisine : comment la créer ?

Bien que les restaurants comptent de nombreux cuisiniers talentueux, la hiérarchie d’une cuisine ne permet pas toujours à chacun d’exprimer sa créativité. Mais vous pouvez tirer un meilleur parti de votre carrière en tant que cuisinier en créant votre propre chaîne de cuisine sur YouTube. Découvrez comment YouTube peut améliorer vos compétences ou changer votre carrière. Vous trouverez dans cet article des conseils sur la façon de créer votre propre chaîne de cuisine sur YouTube.

Comment lancer une chaîne de cuisine sur YouTube

Il faut beaucoup de travail pour que le succès d’une chaîne YouTube soit assuré. Mais nous avons résumé en quelques étapes la façon dont vous pouvez lancer votre chaîne de cuisine sur YouTube :

  • Regardez de nombreuses vidéos de cuisine sur YouTube et identifiez les points sur lesquels vous pouvez apporter une valeur ajoutée sur ce marché. Votre concept doit être basé sur un sujet pour lequel vous êtes certain de pouvoir mieux faire et qui présente une perspective unique.
  • Vous devez avoir une cuisine avec beaucoup d’espace ainsi que le matériel adapté pour effectuer vos tournages pour YouTube.
  • Vous devez planifier la façon dont vous allez procéder pour trouver de nouvelles idées, tester des recettes et les mettre en forme. Vous donnerez satisfaction à vos abonnés en publiant au moins une fois par semaine.
  • Avant de commencer à tourner, rédigez un script. Présentez la recette aux internautes et songez aux plans de votre plat que vous aimeriez immortaliser. Réfléchissez à ce qui est le plus utile et le plus attrayant pour votre public.
  • Créez des profils sur les réseaux sociaux pour promouvoir votre chaîne. Vous pourrez poster des photos sur Instagram ou solliciter des suggestions auprès de vos abonnés sur Twitter.

Les compétences dont vous avez besoin pour lancer une Chaîne YouTube de cuisine

Vous aurez besoin de vous entraîner régulièrement sur vos recettes et vos techniques lorsque vous créerez du contenu culinaire pour YouTube. Vous passerez beaucoup de temps à essayer des recettes, à chercher des idées de présentation, à vous adresser aux caméras et à bien réfléchir à chaque étape de votre recette. Voici les compétences que vous devez acquérir avant de créer votre chaîne.

  • Les techniques de base en cuisine: vous devrez évidemment être en mesure de vous débrouiller un minimum en cuisine pour attirer l’attention de vos visiteurs.
  • Résoudre des problèmes : les YouTubeurs en cuisine passent souvent des heures, parfois même des jours, à perfectionner leurs recettes. Il est important d’être capable de corriger une recette qui ne convient pas.
  • La sympathie : c’est le facteur clé. Cherchez dans votre personnalité, comment faire en sorte que les spectateurs vous apprécient.
  • Le montage et le tournage de vos vidéos : les internautes prendront plaisir à regarder une vidéo si elle est produite avec professionnalisme. Elle doit être agréable à regarder.

Comment créer du contenu pour YouTube

Essayez de publier au moins une vidéo par semaine pour vous constituer une communauté d’abonnés fidèles. Mais vous ne devez pas vous orienter vers des recettes sans intérêt juste par facilité. Les internautes veulent voir votre version unique de chacun de vos plats, c’est ce qui maintiendra leur attention. Voici quelques suggestions pour créer votre contenu YouTube.

  • Définissez un calendrier de contenu. Vous serez en mesure de mieux retenir l’attention de vos abonnés si vous produisez du contenu régulièrement. Un calendrier vous aidera à suivre l’évolution de vos vidéos dans le temps.
  • Soyez conscient du risque de manquer d’idées lorsque vous planifiez votre contenu. Prévoyez donc de tourner plus de vidéos dans les moments où vous débordez d’idées.
  • Restez à l’affût des tendances. Consultez régulièrement plusieurs sites internet culinaires et les autres chaînes de YouTube pour savoir ce qui est à la mode. Ces concepts peuvent être adaptés à votre propre style, veillez donc à créer un contenu original.
  • Apprenez à connaître vos abonnés et créez du contenu qui puisse les intéresser. Vous pouvez leur demander de laisser des suggestions ou des commentaires sur vos vidéos et sur vos comptes de réseaux sociaux.

Comment obtenir de la visibilité pour votre chaîne

Vous pouvez vous connecter à des milliers, des centaines, voire des millions de personnes passionnées par la cuisine en rejoignant une autre communauté YouTube. Chacune de ces personnes vous offre la possibilité de communiquer et de faire connaître votre chaîne.

Encouragez vos nouveaux visiteurs à aimer votre vidéo et à s’abonner à votre chaîne

Ces rappels utiles encouragent vos auditeurs à interagir avec vos vidéos. YouTube favorise les vidéos qui ont été vues et aimées à plusieurs reprises. Cela peut vous permettre d’être inclus dans les « flux recommandés » des autres utilisateurs ou sur la page des tendances.

Engagez le dialogue avec vos abonnés

Vous pouvez apprendre à connaître vos abonnés à travers leurs commentaires et leurs réponses. Cela aidera vos abonnés à se sentir liés à vous et vous permettra de mieux comprendre ce que votre audience pense de vous. Vous pourriez obtenir des échanges très précieux en communiquant avec lui.

Collaborez avec d’autres créateurs de YouTube

Contactez d’autres YouTubeurs ou Youtubeuses et mettez en place des projets pour collaborer ensemble. La plupart du temps, les « collaborations » consistent à tourner une vidéo pour chacune des chaînes, ce qui permet à chaque visiteur d’être présenté à l’audience de l’autre. Cela vous permet d’interagir avec de nouvelles personnes et aussi d’apprendre des choses de vos confrères créateurs.

Comment personnaliser sa choucroute garnie ?

Il existe une large variété de recettes de cuisine, mais certaines sont particulièrement plus appréciées que d’autres. La Choucroute fait partie des mets les plus savoureux dans certains pays comme la France (spécialement en Alsace), la Serbie, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique, La Bulgarie, l’Estonie, la République Tchèque, la Roumanie, la Russie, la Suisse, dans le Brésil, la Pologne, la Biélorussie, etc. Les recettes diffèrent généralement en fonction de chaque localité. Découvrez ici les méthodes qui vous aideront à rendre votre plat de choucroute très particulier.

Petite histoire de la choucroute

La choucroute est un mets constitué de chou coupé de manière fine qui subit ensuite une procédure de lactofermentation dans une saumure et est souvent accompagné de garniture.
Selon la légende, ce procédé de préparation chou serait d’origine chinoise et créé au IIIe siècle, grâce aux constructeurs de la Grande Muraille, dans le but de lutter contre le froid.
Par ailleurs, les Huns se seraient rendus à l’ouest de la Chine après avoir essayé de la conquérir sans succès. Ils se sont rendus ensuite en Autriche, à la Bavière, puis rejoignirent l’Alsace en 451, date d’apparition d’une telle préparation du chou dans ces localités. La choucroute demeure un plat privilégié en Chine précisément à la province d’Heilongjiang.
En France, la choucroute ne se faisait désigner par le plat de chou cuit qu’au XIXe siècle.

Comment personnaliser sa choucroute ?

Si vous désirez donner une saveur particulière à votre choucroute, vous devez vous concentrer sur sa garniture. En ce qui concerne la viande, vous pouvez choisir ce que vous voulez. Néanmoins, il doit y avoir des saucisses et des morceaux de porc. On fait souvent usage des saucisses de Francfort, des saucisses de Montbéliard, de jambon ou de jarret de porc. Cependant, vous pouvez opter également pour les saucisses de Strasbourg, la poitrine salée ou de la palette de porc.

La cuisson de la choucroute

La typologie de votre choucroute dépend aussi bien des ingrédients utilisés que de sa recette.

Une variété de recettes

Il n’y a pas une très grande différence entre la choucroute lorraine et celle d’Alsace. Pour une choucroute lorraine, il faut ajouter des saucisses que vous pourrez cuire fraîches ou fumées. De même, les snacks peuvent se substituer aux saucisses de Strasbourg. Faites le choix entre diverses pièces de viande telles que la palette de porc, le rôti de porc ou le petit salé.
Il n’a donc pas une recette fixe de la choucroute, vous pourrez même réaliser une parfaite choucroute royale cuisinée avec du champagne.

Une autre variante de la recette est d’utiliser de la volaille. Pourquoi ne pas choisir la pintade à la choucroute cuite, une recette très intéressante. Prenez les quantités d’ingrédients selon le nombre de personnes que vous désirez servir.

La préparation

La choucroute émane du chou lactofermenté. En effet, au cours de la procédure de fermentation, les qualités notionnelles et les vitamines du chou sont maintenues. La qualité biologique de ce système de conservation du chou constitue un grand atout pour les passionnés de ce fameux mets. Mais il est important de procéder à un bon rinçage de la choucroute crue avant de s’en servir. Cela permet d’extraire l’acidité pour un blanchissement dans l’eau bouillante.

Mouillez votre choucroute crue à l’aide du vin blanc d’Alsace, assaisonnez-la comme vous le désirez. Incorporez ensuite le lard, puis faites cuire l’ensemble pendant 1 heure 30 minutes. Ajoutez votre portion de viande salée ou fumée progressivement à la choucroute selon le niveau de cuisson.

Après la préparation de votre choucroute, vous pouvez la conserver pendant 4 jours au maximum.
Retenez que chaque pays détient sa stratégie de recette de la choucroute, néanmoins le principe de base n’a jamais changé : il faut procéder à la lactofermentation.

Comment réaliser des tomates farcies ?

Vous ne disposez pas de beaucoup de temps pour faire la cuisine, mais vous adorez les repas faits maison. Vous êtes donc sûrement à la recherche de recettes délicieuses, simples et rapides à réaliser. La tomate farcie est l’un de ces repas fait maison que vous pouvez réaliser en quelques minutes. Il est possible de farcir les tomates au thon ou à la chair à saucisse selon vos préférences. Voici comment réaliser de délicieuses tomates farcies.

Les tomates farcies à la chair à saucisse

Les tomates farcies à la chair à saucisse représentent la variante la plus traditionnelle de ce plat. Pour faire 10 tomates farcies, vous aurez besoin des ingrédients suivants :

  • 10 tomates fraîches à farcir
  • 1 kg de chair à saucisse
  • 3 d’oignons
  • De l’ail, de l’échalote, du poivre
  • Un bouquet de persil
  • Du beurre
  • Du sel

Les étapes à suivre pour la préparation des tomates farcies à la chair à saucisse sont les suivantes :

1re étape

Lavez et coupez le dessus des tomates avec un couteau. Les chapeaux des tomates sont à utiliser donc réservez-les. Ensuite, évidez délicatement les tomates en faisant attention à ne pas les percer. Une fois les tomates évidées, il faut saler l’intérieur des tomates et les retourner sur du papier afin de bien les égoutter.

2e étape

Préchauffez à 210 °C le four. Hachez l’ail et émincez l’échalote. Ensuite, il faut dorer les échalotes et l’ail. Mettez du beurre dans la poêle et ajoutez l’ail haché et l’échalote émincée, puis assaisonnez avec du sel et du poivre. Pour que le liquide s’évapore au maximum, laissez mijoter à feu doux pendant environ 10 minutes.

3e étape

Pendant le mijotage, épluchez et hachez les oignons. Découpez également le persil finement. Mettez le tout dans un saladier et ajoutez la chair à saucisse, puis le mélange d’ail et d’échalote. Mélangez le tout et assaisonnez avec le sel et le poivre à votre convenance.

4e étape

Garnissez maintenant les tomates évidées et égouttées avec la farce obtenue. Placez-les sur un plat à gratin huilé puis couvez-les avec les chapeaux. Faites enfin cuire pendant une heure les tomates farcies au four chaud à 180 °C.

Les tomates farcies au thon

Si vous n’aimez pas la chair à saucisse, vous pouvez également farcir vos tomates au thon. Pour une dizaine de tomates, vous aurez besoin des ingrédients ci-après :

  • 10 tomates fraîches à farcir
  • 280 g de thon au naturel égoutté
  • 3 d’oignons
  • De l’ail, de l’échalote, du poivre
  • Un bouquet de persil
  • Du beurre
  • Du sel
  • ½ citron

Les étapes de la préparation sont les suivantes :

1re étape

Lavez et coupez le dessus des tomates avec un couteau. Les chapeaux des tomates sont à utiliser donc réservez-les. Ensuite, évider les tomates à l’aide d’une cuillère parisienne. Une fois les tomates évidées, il faut saler l’intérieur des tomates et les retourner sur du papier afin de laisser échapper l’eau.

2e étape

Préchauffez à 210 °C le four. Hachez l’ail après l’avoir épluché et émincez l’échalote après l’avoir également épluché. Ensuite, il faut dorer les échalotes et l’ail. Mettez du beurre dans la poêle et ajoutez l’ail haché et l’échalote émincée puis assaisonnez avec du sel et du poivre. Pour que le liquide s’évapore au maximum, laissez mijoter à feu doux pendant environ 10 minutes.

3e étape

Préparez la farce. Mettez le thon égoutté et émietté dans un saladier, ajoutez-y le mélange d’ail et d’échalote. Ajoutez également le jus de citron, puis le persil et l’oignon hachés. Mélangez le tout et assaisonnez avec le sel et du poivre.

4e étape

Garnissez les tomates avec la farce et recouvrez-les avec leurs chapeaux. Conservez les tomates farcies au frais. Il est préférable de les consommer 3 heures après la mise au frais.

Le bœuf carotte : un vieux plat français toujours apprécié par les gourmets

La France est incontestablement un pays connu à travers le monde pour sa gastronomie à la fois riche et variée. C’est ainsi que, pour les personnes qui décident de s’essayer à la cuisine française, la possibilité leur est offerte de choisir des plats succulents comme le bœuf carotte. Bien que très vieille, cette recette demeure appréciée par la majorité des amateurs de bonne chère. Si vous souhaitez apprendre à la réaliser avec succès, alors ceci est exactement ce dont vous avez besoin.

Qu’est-ce qu’un bœuf carotte ?

Le bœuf carotte fait partie de ces recettes typiquement françaises qui ont l’habitude de se transmettre de génération en génération. Classé dans la catégorie des plats à mijoter, il a la réputation d’être assez facile à préparer, et il est très prisé au cours des repas de famille.

Par ailleurs, comme cela semble si bien transparaître à travers sa dénomination, il s’agit d’une recette qui nécessite essentiellement l’utilisation de grandes quantités de viande de bœuf et de carottes. Pour ce qui est relatif à son temps de cuisson, il est généralement de deux heures au moins. C’est d’ailleurs la durée du mijotage de ce plat qui en fait toute la saveur. Plus elle est longue, et plus il y a de chances que votre bœuf carotte soit délicieux.

La recette du bœuf carotte

Les ingrédients

Pour réussir la préparation de votre bœuf carotte, les ingrédients dont vous aurez besoin sont assez faciles à obtenir. Ce sont les suivants :

  • 400 g de joue de bœuf
  • Un cube de bouillon de bœuf
  • Une petite quantité d’huile d’olive
  • 20 cl de vin blanc
  • Une gousse d’ail
  • Un peu d’eau (à peu près un demi-verre)
  • 12,5 g de beurre
  • Une cocotte en fonte
  • Quelques feuilles de thym et de laurier
  • Une cuillérée à café d’ail moulu
  • Un peu de sel et de poivre
  • Un kilogramme de carottes
  • Un gros oignon

Ces quantités d’ingrédients sont destinées à une préparation pour 3 personnes. Par ailleurs, vous pouvez ajouter 3 cl de cognac si vous le voulez.

La préparation du bœuf carotte

Pour bien préparer votre bœuf carotte, vous pouvez commencer par un épluchage minutieux de votre oignon afin de le découper de la manière la plus fine qui soit. Après cela, vous pourrez peler votre gousse d’ail, avant de l’émincer aussi délicatement que possible. Pendant que vous vous attellerez à cette tâche, il faudra faire revenir la viande de bœuf dans votre cocotte, après y avoir préalablement fondu tout le beurre et ajouté de l’huile d’olive en très petite quantité.

Retournez la viande sur tous ses côtés, de sorte à obtenir la bonne coloration. C’est seulement après cela, que vous pourrez ajouter votre oignon et votre ail découpés pour les dorer un peu, avant de compléter avec le poivre, l’ail moulu, le bouillon de cube, le sel, le vin blanc, un peu d’eau et le cognac si vous choisissez d’en mettre. Pour une meilleure saveur, vous pouvez y ajouter à ce moment les feuilles de thym et de laurier. Recouvrez ensuite votre cocotte.

Laissez mijoter durant 1 h 30 à peu près. Il vous faudra, par la suite, bien éplucher et découper vos carottes en tranches, pour les ajouter à votre préparation sur le feu. Une fois que vous l’aurez fait, vous pourrez allonger la durée de la cuisson à trois quarts d’heure.

Votre plat est alors prêt à être consommé et il ne vous reste plus qu’à le servir. À ce sujet, sachez d’ailleurs qu’il peut être accompagné d’une sauce au vin rouge.